ASBL Woningen 123 Logements VZW

images.pngEn mai 2007, un groupe de personnes investit le bâtiment du 123 rue Royale et très vite, une convention d’occupation temporaire est conclue avec la Région Wallonne, propriétaire des lieux. Parmi ces nouveaux occupants du bâtiment, des étudiant(e)s, des habitant(e)s de la rue, des artistes, des personnes sans-papier, ou simplement des gens qui veulent participer à un projet de vie différent de celui lié à un logement classique... Leurs points communs : ils ont à un moment éprouvé des difficultés à se loger dans un contexte de crise du logement ou pour des raisons plus personnelles, et ressenti l’envie de vivre dans un habitat collectif et solidaire.


 
 

medium_495212122_6c031b152e.jpgmedium_P1010048n_b.jpgmedium_SV500571.JPGCes personnes s’étaient rencontrées lors de la brève occupation du cloître du GÉSU. Elles provenaient de l’ancien Tagawa, du 103 boulevard de Waterloo et d’autres horizons, toutes à la rue suite à des expulsions des différents lieux.…Ensemble, elles refondèrent l’association 321 Logements en Woningen123Logements avec de nouvelles règles, de nouveaux statuts et des nouveaux membres.
 
   



En 2009, Woningen123Logements conclut à nouveau une convention d’occupation temporaire en collaboration avec la coopérative EMMA. Leurs appartements se situent à Schaerbeek, rue des Plantes.

La convention se terminera très prochainement et les habitants devront partir, mais cela  a  permis  à  plusieurs  familles  de  disposer  de  ce  bâtiment  pendant presque 3 ans.
 

large_513308433_2a7a8c21eb.jpglarge_540296420_5675306df2.jpgEn  2009.  également,  un  groupe  de  mal-logés  soutenu  par  W123L  selance dans une nouvelle occupation chaussée de Wavre à Etterbeek, qui donnera lieu à une convention en janvier 2011 et à une mise à disposition d’un bâtiment pour 7 personnes.

 






large_511641536_bb21109b5d.jpg large_513273892_16710da3b8.jpgFin 2009 notre association a rencontré la société Infrabel afin de négocier  une  convention  temporaire  pour  une  quinzaine  d’appartements vides  situés  rue  du  Progrès.  La  mise  à  disposition  des  trois  immeubles rentre dans le contexte de la construction du nouveau RER. En effet, ces bâtiments sont voués à la démolition mais disposent encore de beaux jours devant eux.

Depuis le début de notre aventure au 123 de la rue Royale, notre association a connu différentes mutations, en s’adaptant aux nouvelles réalités. Ces nouveaux projets sont possibles grâce à la collaboration avec la Fédération Bruxelloise de l’Union des Locataires, et de l’Union des locataires du Quartier Nord.



Notre association d’habitants solidaires a déjà permis de loger temporairement  plusieures  centaines  de  personnesEn  2011,  nous  lançons de nouvelles conventions sur l’ensemble des maisons acquises par Infrabel  sur  la  rue  du  Progrès.  Cette  nouvelle  convention  a  permis,  en septembre 2011, l’ouverture de la “Poissonnerie”, principal lieu d’échange de l’ensemble des habitants de la rue du Progrès. Aujourd’hui 123 personnes habitent rue du Progrès sous les gîtes de notre association, et sont organisées autour du même modèle participatif et autogéré.

large_5661000664_3216121a2e_b.jpg : large_13779629995_b8bf79bff5_b.jpgEnfin, nous maintenons les habitants expropriés dans leurs habitations, ce qui leur permet de ne pas devoir abandonner leur logement en attente de démolition. L’été  2011  à  été  synonyme  d’actions.  En  effet,  les  habitants  et  membres de  l’association  ont  soutenu  activement  l’occupation  de  12  personnes  du «BankRoot», sur l’avenue Louise, un très beau bâtiment vide depuis plus de 8 ans. Le propriétaire à déjà été condamné à plusieurs milliers d’euros par la commune... (D’ailleurs, cette amende constitue de fait un droit à l’abandon d’immeuble quand, pour dissuader ce genre de spéculations, elle devrait être proportionelle à la valeur foncière du bien ). Notre action a permis la création d’un emploi de gardien mais hélas, l’ensemble des occupants ont été expulsé en août 2011 et aujourd’hui ce beau bâtiment est de nouveau vide!

large_DSC00930.JPG  large_5661000756_533c3c8f60_b.jpgWoningen123Logements vise donc à développer et à fédérer des projets innovants, différents et veut offrir des réponses concrètes à la crise actuelle du logement. Nos initiatives sont reconnues et soutenues par des institutions diverses, publiques et privées (Fondation Roi Baudouin, Région Wallonne,...). Remarquons enfin que les conventions d’occupation temporaire qui garantissent l’existence des ces lieux de vie ont servi comme base et comme exemple à d’autres associations qui ont réalisé des projets similaires.