La mixité dans nos lieux d'habitats

Nous tenons à maintenir une certaine « mixité » pour l’ensemble des habitants  de  chaque  lieu.  En  effet,  nous  sommes  convaincus  que l’insertion sociale passe aussi par la rencontre et la cohabitation de personnes  aux  caractéristiques  socio-économiques  et  culturelles  variées. Nous soutenons l’idée que c’est dans la rencontre de la diversité que peut émerger une solidarité entre les personnes ainsi que des valeurs de tolérance et de respect, essentielles à l’émancipation personnelle.

Cette diversité permet à chacun de valoriser ses compétences spécifiques, d’être reconnu par les autres selon ses spécificités, non pas par son statut social (travail, salaires...), mais par une multitude d’activités et de gestes déployés dans l’habitat solidaire et valorisés par d’autres voies que monétaires.

Par exemple, les sans-abris, dans la cohabitation brisent progressivement  avec  l’isolement.  Valable  aussi  pour  les  étudiants  de classe moyenne qui brisent leurs représentations stigmatisantes de la pauvreté en s’impliquant activement et dans la proximité, à la construction d’un habitat solidaire.