Prix Libre

images.jpgLa pratique du prix libre établit les conditions d’un autre rapport à l’argent. “Prix Libre” consiste à ce que chacun, dans la mesure de son possible, puisse  participer  aux  activités  en  fonction  de  ses  moyens  et  de  son  désir d’investissement. Cette pratique s’éloigne ainsi des valeurs capitalistes de la dictature du prix fixe et développe une notion de responsabilisation et d’entraide dans l’échange.  Il s’agit de montrer que la relation entre les coûts de production et ce que nous consommons (travail humain + matières premières) peut se baser sur  d’autres valeurs que celle du profit financier.

L’organisation  d’un  prix  libre  implique  un  choix  d’anti-consumérisme  et  de solidarité (récups, dons, prêts,...etc). L’objectif ici n’est pas de faire des bénéfices mais de permettre à chacun, du salarié au sans-papiers, de bénéficier des mêmes biens ou de participer aux mêmes activités... Dans la philosophie du prix libre, l’utilisateur n’est plus considéré comme une source  de  bénéfices,  mais  comme  un  individu  suffisamment  responsable pour évaluer ce qu’il doit payer. Cette pratique implique directement celui-ci vis-à-vis de son budget et de sa volonté de soutenir les projets, activités, ou luttes proposés.

C’est aussi pourquoi, par les fondements mêmes du prix libre, nous ne sommespas dans un rapport où un « client » vient profiter d’un service, mais plutôt dans un système où les personnes présentes sont parties prenantes du déroulement des activités.